Objectif 2 Meuse-Vesdre

Objectifs et stratégie de l'Objectif 2 Meuse-Vesdre (synthèse)

Le retard de croissance et surtout les faibles performances du Bassin en terme d’emploi justifient l’élaboration d’une programmation mettant un accent prioritaire sur le renforcement de la prospérité économique et sociale de la zone, celle-ci devant déboucher sur la création d’emplois durables.

La présente stratégie intègre les différentes contraintes et enjeux auxquels le Bassin est confronté tout en accordant une attention particulière aux potentialités offertes par une dynamique de métropolisation du Bassin et en particulier de son économie.

Sur base des perspectives offertes par la dynamique métropolitaine au sein de l’espace européen intégré et compte tenu des potentialités intrinsèques de la zone concernée, l’objectif du DOCUP Objectif 2 Meuse-Vesdre 2000-2006 est de renforcer la prospérité économique et sociale de la zone éligible par l’affirmation de son statut métropolitain.

L’affirmation du statut métropolitain de la zone ne peut être assuré que par une progression significative de ses "caractéristiques structurelles" :

Diversification de la base économique et renforcement du savoir-faire

Favoriser la constitution d’un pôle tertiaire marchand significatif, soutenir la compétitivité des secteurs à maturité croissante et le développement d’industries de pointe dans des secteurs émergents, et améliorer l’accès aux TIC et leur diffusion.

Cette première priorité doit être soutenue par une mise à disposition d’une main-d’œuvre compétente et qualifiée.

Consolidation de la fonction internationale de Liège

Le rayonnement de Liège doit être considérablement amplifié en choisissant une ou plusieurs spécialisations basées sur les atouts de la zone tels qu’une localisation au centre d’une zone économiquement puissante, une accessibilité importante permettant à Liège de devenir une plaque tournante du trafic fret international.

Les atouts touristiques et culturels seront également renforcés.

Promotion d’un développement durable

Les ambitions affichées au travers des deux premières priorités doivent bien entendu être complétées par la perspective du développement durable. Les régions urbaines étant à ce titre particulièrement exposées aux pressions sur l’environnement et le cadre de vie, des actions spécifiques de soutien sont envisagées.

Voir les documents de programmation

Procédure de sélection des projets de l'Objectif 2 Meuse-Vesdre
 
Le Gouvernement wallon a mis au point une procédure de sélection des projets garantissant la transparence, l’objectivité et la cohérence des initiatives, tant entre elles que par rapport à la stratégie qu’il a défini.

Le caractère structurant des projets, leur possibilité de pérennisation et leur intégration dans des réseaux ont été les critères déterminants dans le choix de ceux-ci. Cette démarche du Gouvernement wallon était essentielle pour la maximisation de la réussite du programme.

Dans le cadre de deux appels à projets, le Gouvernement wallon a adopté la procédure suivante quant à la sélection des projets :

1. La Task force

C’est un groupe d’experts indépendants, réunis au sein d’une Task force qui a procédé à :

  • l’examen de l’éligibilité des projets (les experts ont vérifié si les projets répondaient aux dispositions réglementaires) ;
  • la formulation d’une première appréciation de la valeur de ces projets quant à leur adéquation par rapport aux objectifs fixés dans le plan de développement.

Cette Task force était composée de 3 professeurs d’université, de 2 représentants du monde des entreprises,d’un consultant international et des coordinateurs des programmes FEDER et FSE.

2. Comité de pilotage

Le comité de pilotage, composé des représentants des Ministres, a proposé au Gouvernement une liste des projets sur base des recommandations de la Task force.

3. Gouvernement wallon

Le Gouvernement a sélectionné les projets.

Un comité de suivi est chargé d’examiner l’évolution du programme. Il est composé des membres du comité de pilotage, des coordinateurs administratifs, des partenaires sociaux, des principaux opérateurs et de représentants de la Commission européenne.

Evaluation à mi-parcours du DOCUP Objectif 2 Meuse-Vesdre 2000-2006

Conformément au règlement (CE) n° 1260/1999 du Conseil du 21 juin 1999 portant dispositions générales sur les Fonds structurels, l’évaluation à mi-parcours du DOCUP Objectif 2 Meuse-Vesdre a été réalisée en 2003. Celle-ci a été finalisée en novembre 2003, examinée par le Comité de suivi du DOCUP mi-décembre 2003 et transmise à la Commission fin décembre 2003.

Cette évaluation a été confiée à un expert externe, et visait à apporter un éclairage indépendant au Gouvernement Wallon dans la perspective de la révision à mi-parcours du DOCUP. Le Comité de Suivi n’a pas dégagé de consensus sur les constats et recommandations émis par l’évaluateur et leur utilisation. Il a donc été décidé de ne diffuser que le résumé de l’évaluation.

Par ailleurs, dans le prolongement de l’évaluation à mi-parcours, une mise à jour de celle-ci a également été finalisée à la mi-décembre 2005 afin de préparer les interventions ultérieures. Les résultats de cette étude sont téléchargeables ici