LEADER +

LEADER+ est la troisième génération de l’Initiative Communautaire LEADER, mais elle n’en est pas pour autant un simple prolongement de LEADER I et II.

Ses particularités sont multiples et la mise en oeuvre d’une stratégie de développement dite "LEADER" repose sur plusieurs éléments: Le partenariat local: c’est constituer un partenariat représentatif des différents acteurs socioéconomiques et une participation de la population la plus large possible, publics ou privés, associations régionales ou locales. Tous ces acteurs se retrouvent dans un Groupe d’Action Locale (GAL).

L’approche laboratoire: c’est expérimenter en milieu rural de nouvelles approches du développement en valorisant les ressources locales existantes et c’est promouvoir l’approche ascendante.

L’approche intégrée: elle se démarque de l’approche sectorielle traditionnelle en suscitant des synergies entre secteurs et en envisageant le développement d’un territoire par la coordination des différentes actions. Cette approche doit ainsi prendre en compte toutes les facettes du Développement Rural, "du champ à l’Internet" (F. Fischler) et doit tenir compte des nouveaux enjeux auxquels sont confrontées les zones rurales (protection de l’environnement, développement durable, innovation ou encore création d’emplois).

LEADER + en Région wallonne

Les expériences précédentes de LEADER ont démontré l’utilité de telles initiatives pour les communes rurales, elles ont eu des effets bénéfiques pour ces territoires et ces populations. Les pratiques mises en oeuvre ont influencé les mentalités et les modèles de développement. Les expériences menées ont permis de valoriser les acteurs locaux et leur territoire dont les potentialités étaient jusque-là sous-estimées (création d’une image positive du territoire). Elles ont également contribués à développer des activités économiques existantes et à lancer des initiatives porteuses d’avenir.

Critères d’éligibilité du territoire d’action: il doit former un ensemble cohérent et être composé d’un minimum de deux communes contiguës ayant une densité maximum de 150 Hab./km2 et une population comprise entre 10.000 et 50.000 habitants.

Le partenariat: les partenaires (publics et privés) doivent être regroupés au sein d’un Groupe d’Action Locale (GAL) qui doit avoir une structure juridique reconnue. Les privés doivent représenter au minimum 50% des membres du GAL. La stratégie : le GAL définit une stratégie de développement qui doit être cohérente avec l’ensemble des composantes complémentaires du territoire (économiques, sociales, culturelles...). Celle-ci s’articule autour d’un thème fédérateur à choisir parmi 5 thèmes proposés qui sont:

1. L’utilisation de nouveaux savoir-faire et de nouvelles technologies pour rendre plus compétitifs les produits et services des territoires.

2. L’amélioration de la qualité de la vie dans les zones rurales.

3. La valorisation des produits locaux, notamment en facilitant - par des démarches collectives - l’accès aux marchés pour les petites structures de production.

4. La valorisation des ressources naturelles et culturelles, y inclus la valorisation des sites d’intérêt communautaire Natura 2000.

5. L’amélioration des relations ruraux/néo-ruraux. L’ensemble de cette stratégie constitue un dossier de candidature appelé Plan de Développement Stratégique (PDS).

Un accompagnement

Pour mettre en oeuvre cette Initiative Communautaire sur le territoire de la Région wallonne, le Gouvernement wallon a confié à la Fondation rurale de Wallonie (FRW) et au Centre d’Economie Rurale (CER) la mission d’assistance technique. La FRW est ainsi chargée d’organiser la campagne d’information, d’apporter une aide technique aux GAL dans l’élaboration de leur dossier de candidature, dans la rédaction des fiches projets, dans la mise en place du partenariat et dans la recherche de projets de coopération transnationaux. Elle aidera aussi l’administration de coordination (Direction Générale de l’Agriculture - personne de contact : Douillet Frédéric 081/33.53.79) dans l’information des administrations qui seront concernées par le financement des projets. Les coordonnées de la FRW sont : Avenue Reine Astrid, 14 à 5000 NAMUR - tel : 081/ 26 18 82.

En ce qui concerne le Centre d’Economie Rurale, il a en charge la coordination financière des projets, il est le relais entre les porteurs de projets et les administrations sur ces aspects. Il assurera l’information sur l’éligibilité des dépenses, la vérification de toutes les déclarations de créances avant leur envoi auprès des administrations.

Les échéances

La première échéance pour le dépôt des PDS est fixée au 30 avril 2002, une seconde échéance est prévue à la fin du second semestre 2002.

Voir les documents de programmation