Info-Feder n°15 - Septembre 2016

 Version imprimable (PDF)

 

EN BREF


Pour ce second Info-Feder 2016, le Département de la coordination des fonds structurels a souhaité mettre en avant les réalisations concrètes
des investissements accomplis en Wallonie et vous en dire plus sur les évènements des derniers mois.


Un bilan général sur les différentes mesures soutenues durant la programmation 2007-2013 sera au centre de la rubrique FOCUS.


Le BON A SAVOIR abordera la sélection des projets du second appel par le Gouvernement wallon dans le cadre de la programmation 2014-2020.


La visite de la vice-présidente de la Commission européenne à Charleroi où de nombreux projets ont été mis en avant sera illustrée
dans l’ARRET SUR IMAGE.


Le ZOOM ARRIERE reviendra sur les séances d’information organisées par le Département à destination des porteurs des projets.


Enfin les NEWS vous parleront du projet « Centre de distribution urbaine » de la Ville de Charleroi nominé au concours RegioStars 2016 et de
la semaine européenne consacrée aux Régions et aux Villes.

 

Nous vous souhaitons une agréable lecture et une belle rentrée !


Le DCFS

 


 

FOCUS


En cette période de clôture de la programmation 2007-2013, cette édition fait la part belle aux résultats atteints dans les différents domaines soutenus
au cours des dernières années.


Pour rappel, les deux programmes opérationnels « Convergence » (la Province de Hainaut) et « Compétitivité régionale et emploi » (le reste de la Wallonie)
ont atteint ensemble un montant de dépenses totales de plus de 2,3 milliards EUR.


Les 150 portefeuilles de projets, sélectionnés par le Gouvernement wallon, ont largement contribué à atteindre les objectifs fixés

à travers trois axes prioritaires :
-  la création d’entreprises et d’emplois ;
-  le développement du capital humain, de la connaissance, du savoir-faire, et de la recherche ;
-  le développement territorial équilibré et durable.

 

Il convient encore de préciser que les chiffres énoncés ci-dessous ne sont pas définitifs et qu’ils seront amenés à évoluer positivement.

 

En ce qui concerne l’emploi,

  • sur l’ensemble des projets financés, quelques 10 000 emplois ont été créés tout au long de cette programmation.


Quant au soutien aux entreprises et à l’entrepreneuriat :

  • près de 3 500 entreprises ont été aidées dans leurs projets d’investissements ;
  • environ 4 800 entreprises et candidats entrepreneurs ont bénéficié de services leur permettant de développer leurs activités productives ;

 

En termes de recherche et d’innovation :

  • plus de 370 chercheurs ont été financés pour mener des projets de recherche répondant aux besoins des entreprises ;
  • une trentaine d’équipements technologiques de haut-niveau, équivalant à un montant de près de 40 millions EUR, ont été acquis afin de permettre aux centres de recherche et aux universités de répondre aux demandes des entreprises wallonnes dans leur processus d’innovation, et ce, dans des domaines d’activités divers comme la biotechnologie, l’agro-industrie, les TIC, l’éco-innovation,… ;
  • près de 24 000 chèques technologiques permettant à quelques 750 PME de solliciter les services des centres de recherche agréés ou des hautes écoles afin de les assister dans la mise au point de nouveaux produits et procédés ainsi que pour assurer les transferts de technologies nécessaires à leur développement et à l’amélioration de leur compétitivité.

 

Au sein des structures de formation :

  •  plus de 120 millions EUR ont déjà été investis pour équiper les Centres de compétences wallons et disposer d’infrastructures d’enseignement qualifiant et de promotion sociale performantes ;
  • environ 540 000 personnes (incluant travailleurs, demandeurs d’emploi, étudiants, enseignants et apprentis) ont été formées au sein de ces infrastructures afin de fournir une main d’œuvre qualifiée aux entreprises wallonnes.

 

Pour rendre le territoire wallon plus attractif :

  • 770 millions EUR ont été investis dans des travaux de requalification urbaine ou de valorisation touristique au sein de 23 villes wallonnes ;
  • plus de 180 hectares ont été assainis de manière à améliorer le cadre de vie de la population et pouvoir ensuite réaffecter ces sites dépollués à une activité économique

 

 

 

 

 

Si la programmation 2007-2013 est désormais presque clôturée, elle ne signifie pas une fin pour tous. En effet, pour les gestionnaires de dossiers, elle est plutôt synonyme du début d’une nouvelle aventure puisque leurs projets sont désormais terminés et opérationnels. Plusieurs inaugurations de projets cofinancés par le FEDER et la Région wallonne ont en effet encore eu lieu récemment.


En mai dernier par exemple, l’inauguration officielle de l’entrée de la Ville de Seraing a rassemblé beaucoup de monde autour du magnifique parc et des différents espaces conviviaux ou de circulation aménagés pour un budget de plus de 23 millions EUR.

 

Illustrations de l’inauguration à Seraing

 


Au mois de mai toujours, l’inauguration de l’impressionnante passerelle cyclo-piétonne reliant le quartier des Guillemins au parc de la Boverie, dont nous vous parlions dans un précédent numéro, a réuni de nombreux liégeois enthousiastes de pouvoir emprunter un raccourci pour passer d’une rive à l’autre. Deux jours plus tard, à quelques pas de la passerelle, c’est au tour du nouveau musée baptisé « La Boverie » d’être inauguré. Avec un budget de près de 24 millions EUR, l’aménagement du bâtiment datant du début du 20ème siècle et la construction d’une extension contemporaine sont annonciateurs de beaux évènements culturels en territoire liégeois !

 


Vidéo de l’inauguration de la passerelle à Liège - Source RTBF

 

Le nouveau musée de la Boverie

 



Depuis la mi-juin, à Villers-la-Ville, chacun peut désormais admirer le « Centre des visiteurs » et son nouveau parcours scénographié du site de l’Abbaye qui a bénéficié d’une importante restauration, d’équipements et d’aménagements paysagers pour un budget total de 7,1 millions EUR.

 

Illustrations de l’inauguration à Villers-la-Ville

 

Enfin, le projet « Centre de distribution urbaine » (CDU) de Charleroi a également été inauguré plus tôt cette année et notre rubrique NEWS vous parle de ce projet finaliste du concours RegioStars.


 

BON A SAVOIR


Programmation 2014-2020 :

Sélection du 2ème appel à projets publics

 

Les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont réunis le 7 juillet dernier et ont sélectionné les projets issus du deuxième appel à projets publics FEDER-FSE qui seront cofinancés dans le cadre de la programmation 2014-2020.


La rubrique NEWS du dernier Info-FEDER avait tiré le bilan de cet appel à projets qui s’est déroulé du 1er décembre 2015 au 19 février 2016 : côté FEDER,
78 projets avaient été déposés, au sein de 18 portefeuilles, pour un budget total de 117 millions EUR (soit 220% du budget disponible).


Suivant le même parcours que les projets du 1er appel et après une analyse d’éligibilité par l’administration, ces projets ont été examinés par une Task Force indépendante, composée d’experts universitaires et de représentants du monde économique. Cette Task Force a ensuite remis ses recommandations au Gouvernement wallon.


Pour rappel, cet appel à projets publics ne concernait que la mesure 2.1.2 « Développement de projets de recherche et de valorisation des résultats » ; la mesure 4.2.3 « Bas-Carbone : Renforcement de la compétitivité du territoire par la création et la requalification d’infrastructures propices à l’accueil des entreprises contribuant à la transition vers une économie bas carbone » (pour le Brabant wallon uniquement) ainsi que la mesure 6.1.1 « Financement d’équipements de pointe et des extensions des capacités physiques d’accueil pour l’acquisition de nouvelles compétences ». L’objectif était d’attribuer les moyens qui n’avaient pu être alloués à l’issue du 1er appel à projets.


Ce sont ainsi 52 projets supplémentaires au sein de 13 portefeuilles pour un montant de près de 52 millions EUR qui ont été retenus.

Pour connaître tous les projets sélectionnés, cliquez ici.

 

 

 


Au final, sur l’ensemble des deux appels à projets, le Gouvernement wallon aura sélectionné plus de 500 projets pour un montant total de 1,13 milliard EUR. Prochainement, tous ces projets contribueront au développement de la Wallonie, à sa croissance et à la création d’emplois sur son territoire !

 

Une des particularités de cet appel à projets résidait dans la volonté du Gouvernement wallon de mettre l’accent sur l’orientation « SMART CITIES » pour
la mesure 2.1.2 (« Développement de projets de recherche et de valorisation des résultats ») dans la zone « Transition ».
L’objectif est de développer de nouvelles technologies que des entreprisespourront proposer et installer dans les villes qui s’inscrivent dans les démarches
« SMART CITIES ».
Le portefeuille Wal-e-Cities porté par le centre de recherches MULTITEL, avec différents partenaires, a ainsi été retenu pour un montant de 20 millions EUR.
Ce portefeuille a pour but principal de créer des dispositifs et des logiciels qui permettront de délivrer des services et de répondre à des besoins dans les
quatre thématiques suivantes : mobilité, énergie et environnement, marché transparent d’échange de données et, enfin, amélioration du cadre
de vie
du citoyen.


Nous ne manquerons pas de revenir dans une des prochaines éditions de l’Info-FEDER sur les réalisations « SMART CITIES » en Wallonie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

ARRET SUR IMAGE

 

Visite européenne à Charleroi

 

 

 

Dans le cadre d’une réflexion initiée par la Commission en septembre 2015 et intitulée « Budget Focused on Results », la vice-présidente de la Commission européenne en charge du budget, Kristalina Georgieva, se rend dans les Etats-membres afin d’évaluer le travail réalisé avec les crédits européens.


En mai dernier, elle a visité quelques réalisations carolorégiennes cofinancées par l’Union européenne et la Wallonie.
De nombreux résultats tangibles lui ont été présentés.


Guidée par le Ministre-Président du Gouvernement wallon, Paul Magnette, au sein de l’aéropôle de Gosselies, la première partie de la visite a eu lieu au Biopark. Celui-ci a notamment été soutenu par le FEDER et la Wallonie, entre 2007 et 2013, dans le cadre du portefeuille Hainaut Biomed, pour un montant total de 18 472 959 EUR (dont 7 389 184 EUR de part FEDER). Régulièrement cité comme un exemple de bonne utilisation des fonds européens et régionaux, le site vise à promouvoir le développement d'une activité industrielle de pointe dans les secteurs du biomédical et des biotechnologies. Avec plus de 1 000 travailleurs, il réunit deux universités (ULB et UMons), quatre instituts de recherche, un incubateur, un centre de formation et une trentaine d’entreprises belges et étrangères.

 

 



Rencontre de la Commissaire avec l’équipe du Centre de microscopie et d’imagerie moléculaire (CMMI),
projet soutenu au sein du portefeuille Hainaut Biomed.

 


Cette visite officielle s’est poursuivie dans la Ville basse de Charleroi qui a fait l’objet d’importants travaux de rénovation dans le cadre du portefeuille de projets Phénix. C’est dans l’ancienne Banque Nationale située Quai de Brabant qui a été entièrement rénovée et transformée en un tout nouvel espace public, dénommé le Quai 10, pour un budget total de 17 916 588 EUR (dont 7 166 635 EUR de part FEDER), que le Ministre-Président a détaillé tant les projets Phénix et ses effets de levier conséquents sur les investissements privés que les projets qui seront menés dans la programmation 2014-2020 avec le portefeuille de projets Charleroi District Créatif.
Celui-ci se concentre sur la
« Ville haute » : campus des sciences, des arts et des métiers ; pôle évènementiel ; Palais des Beaux-arts ; Palais des expos et construction d’un centre de congrès.

 

 


Illustrations de quelques aménagements urbains réalisés à Charleroi
dans le cadre du portefeuille de projets Phénix

 


La vice-présidente de la Commission conclura la visite par ses mots extrêmement encourageants :


« La mutation de Charleroi, qui est encore une ville jeune, est un exemple pour toutes les autres villes européennes. Quelques années sont encore nécessaires pour découvrir le changement qui est en cours, mais ce qui est sûr, c’est que Charleroi va devenir un exemple pour d’autres villes de la même taille. Les fonds européens génèrent ici de l’investissement privé comme Biopark, où un euro investi attire deux euros du secteur privé. C’est une réussite incontestable ! »

 

Plus d'informations :

Sur le Biopark : http://www.biopark.be/

Sur le Quai 10 : http://www.quai10.be/

 

 


 

ZOOM ARRIERE

 

Séminaires d’information :

convivialité et échanges de qualité au rendez-vous !

 


Pour ce « Zoom Arrière », nous avons choisi de poser notre objectif sur les séminaires d’information à destination des porteurs de projets retenus dans le cadre du 1er appel à projets de cette programmation 2014-2020, organisés par le Département de la Coordination des Fonds Structurels les 27, 28 et 29 juin, aux Moulins de Beez et au sein des bâtiments du Secrétariat général à Jambes.


Ce sont, au total, plus de 320 représentants de villes, communes, intercommunales, universités, centres de recherche et de compétence, asbl,… issus des quatre coins de la Wallonie qui ont répondu présent à ces trois journées d’information marquées par une belle convivialité et des échanges de qualité.

 

 

La totalité des séances d’information peut être visionnée en suivant ce lien.



Ces séminaires furent l’occasion pour les bénéficiaires et chefs de file des portefeuilles de projets de prendre connaissance de l’ensemble des outils mis à leur disposition et de trouver réponse à leurs nombreuses questions. Les thèmes abordés se concentraient en effet sur les aspects pratiques de la mise en œuvre de la programmation et portaient notamment sur le suivi opérationnel et financier de leur projet, les fonctionnalités de la plateforme EUROGES 2014 mais aussi sur divers aspects réglementaires touchant aux marchés publics et à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

 



Les présentations des séminaires, une foire aux questions ainsi que l’ensemble des outils sont disponibles en ligne au sein de « l'espace bénéficiaire » du site internet « Waleurope ». Bien entendu, une adresse de contact mail « dcfs@spw.wallonie.be » ainsi que, toute l’équipe du Département de la Coordination des Fonds Structurels sont à disposition des chefs de file et bénéficiaires pour toute question relative à la programmation.




NEWS


Projet star à Charleroi

 

 

 

Le projet « Centre de distribution urbaine » (CDU) de Charleroi a été nominé aux prix RegioStars.


Chaque année, des initiatives porteuses de bonnes pratiques en matière de développement régional
sont ainsi récompensées par la Commission européenne.





Mis en œuvre au sein du portefeuille de projets « Phénix » de la programmation FEDER 2007-2013 et officiellement ouvert depuis le 3 mars 2016, le CDU figure donc parmi les finalistes de ce concours.


D’une superficie d’environ 2 000 m², idéalement situé, à proximité immédiate du centre urbain et à la croisée du métro, du chemin de fer et du petit ring (R9), l’objectif du CDU est de permettre aux commerçants de faire transiter leurs stocks de marchandises afin de les acheminer vers les magasins du centre-ville par des moyens de transports respectueux de l’environnement tout en désengorgeant le centre-ville. Le montant total de l’opération s’élève à 6 066 235 EUR cofinancé à hauteur de 90% (40% FEDER et 50% Région wallonne).

 

 



En nominant le projet de la Ville de Charleroi, la Commission reconnaît l’intérêt de l’infrastructure en termes de développement durable, de mobilité et de soutien pour l’économie et l’emploi local et en fait un exemple qui pourrait inspirer d’autres villes européennes.


L’annonce des résultats est attendue le 11 octobre prochain lors de la semaine européenne consacrée aux Régions et aux Villes.


Lancé en 2003, cet évènement est devenu incontournable au fil des années accueillant durant quatre jours quelques 6 000 participants. La quatorzième édition souhaite davantage mettre en valeur les capacités des Villes et des Régions à créer de la croissance et de l’emploi et à participer aux résultats de la politique de cohésion de l’Union européenne.

 

 

 

Toutes les informations :

Sur les prix RegioStars

Sur la 14ème édition consacrée aux Régions et aux Villes