Clôture de la Programmation 2007 - 2013

En juin 2019, la Commission européenne a informé le Secrétariat général du SPW qu’elle pouvait clôturer la programmation FEDER 2007 - 2013, sur base des différents échanges entre les services respectifs.

 

Cette étape confirme l’utilisation de la totalité de l’enveloppe FEDER allouée à la Wallonie, qui fait ainsi partie du cercle restreint des régions européennes ayant consommé l’ensemble des crédits mis à leur disposition.

 

En synthèse, la programmation FEDER 2007- 2013 c’était :

 

   … un budget de 2,5 milliards € entièrement utilisé et consommé pour financer des projets de développement régional !

 

    • Union européenne : 731,7 millions €

    • Wallonie et opérateurs publics : 1.055 millions €

    • Secteur privé : 750 millions € 

 … un cadre général d’intervention structuré autour de 3 priorités

 

    • Création d’entreprises et d’emplois (3 mesures)

    • Recherche et capital humain (4 mesures)

    • Développement territorial équilibré et durable (3 mesures) 

… et les principaux résultats suivants ! 

 

    • 150 portefeuilles de projets publics soutenus (soit plus de 600 projets soutenus, auxquels s’ajoutent les régimes d’aides) ;

    • 3.500 entreprises aidées dans leur projet d’investissement ;

    • Quelques 5.000 entreprises et candidats entrepreneurs ayant bénéficié de services leur permettant de développer leurs activités productives ;

    • Près de 11 000 emplois (sans compter les emplois indirects !) créés ;

    • Plus de 24.000 chèques technologiques délivrés à près de 750 PME ;

    • Plus de 400 chercheurs engagés ;

    • 38 millions € investis dans des équipements technologiques de pointe pour les centres de recherche et universités ;

    • Près de 230 hectares de friches industrielles urbaines assainis;

    • De nombreuses infrastructures d’accueil aménagées pour les entreprises (7 nouveaux bâtiments-relais, 3 zones d’activités aménagées et 16 dont l’accessibilité a été améliorée) ;

    • L’attractivité de quelques villes wallonnes renforcée (ville basse à Charleroi, axe Guillemins-Boverie à Liège, Grand Place et voiries adjacentes à Mons, quais à Tournai, …) ;

    • Projets développés en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique ;

    • Plus de 117 millions € investis dans la construction et l’équipement de centres de compétence, centres de technologies avancées et écoles de l’enseignement qualifiant.