Phénix (Charleroi)

Ville de plus de 200.000 habitants (525.000 habitants pour l’ensemble de l’agglomération), Charleroi est la plus grande métropole de Wallonie.
Les réseaux routier et ferroviaire, particulièrement développés autour de la ville, ainsi que l’aéroport « Brussels South Charleroi Airport » (deuxième aéroport national en termes de passagers) permettent à Charleroi de relier plusieurs villes européennes en moins d’une demi-journée.


Grâce notamment à la production du charbon, de l’acier et du verre, Charleroi a été l’un des bassins les plus prospères de la révolution industrielle. Avec le déclin de ces industries, la ville a connu d’énormes difficultés socio-économiques. Mais depuis quelques années, Charleroi s’est engagée dans une reconversion économique, environnementale et urbanistique à travers plusieurs projets dont le projet « Phénix ».


Celui-ci redessine tout le plan de la ville-basse, en face de la gare du Sud, et se décline en 7 volets. Il prévoit notamment :

  • la redynamisation de la ville-basse par le réaménagement du Triangle (rues Desandrouin, du Moulin et de la Fenderie) : aménagement de voiries en espaces piétonniers et semi-piétonniers et démolition d’immeubles au bénéfice d’espaces publics verdoyants,
  • la liaison ville-basse/ville-haute pour permettre d’assurer la pérennité de l’activité commerciale de la rue de la Montagne et mettre en évidence le patrimoine immobilier tout en reliant les principales implantations culturelles et touristiques (Palais des Beaux-Arts, Maison du Tourisme, Hôtel de Ville) des deux parties de la ville,
  • la transformation de la place de la Digue par la création d’un forum couvert qui permet l’organisation d’événements culturels et populaires comme le marché trihebdomadaire. En sous-sol est créé un parking tandis que les voiries adjacentes sont réaménagées,
  • l’aménagement des Quais de Sambre pour leur rendre leur vocation résidentielle et de lieu de promenade permettant un nouveau développement Horeca,
  • la rénovation et la transformation de l’ancienne Banque nationale en « Porte des Arts », espace artistique et culturel avec quatre salles de projection pour un cinéma « de qualité »,
  • la création d’une plateforme d’échanges en face de la gare de l’Ouest qui accueillera le charroi lourd de livraison de marchandises avant de les dispatcher au centre-ville avec des véhicules légers,
  • la création d’une passerelle au-dessus de la Sambre : passerelle piétonne en connexion directe entre la gare et la Porte des Arts.


Pour en savoir plus : projet phenix

Montants: 

Coût total 52.666.626,96 €
Part FEDER 21.066.650,78 €
Part autres pouvoirs publics 31.599.976,18 €

Phénix Charleroi