Mons

Capitale européenne de la Culture en 2015, Mons, la « Cité du Doudou », est aussi connue pour sa ducasse, patrimoine immatériel de l’Unesco.

Sur le plan socio-économique, Mons connaît la réalité d’un passé difficile avec la fermeture des charbonnages. Mais, depuis quelques années, la ville réussit sa reconversion économique avec, notamment, l’installation du Parc Scientifique Initialis. Par ailleurs, son riche patrimoine architectural et culturel est revalorisé à travers plusieurs projets tels que :

  • Le Beffroi de Mons
    Construit entre 1662 et 1671, le Beffroi de Mons, le seul de style baroque en Belgique, a connu depuis 1984 d’importants travaux de restauration, du sommet à la base (restauration de la structure et des façades, stabilité générale) étendus sur plusieurs programmations. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le parc du Château Comtal qui le jouxte a également été complètement réaménagé.
  • La Grand-Place de Mons
    La Grand-Place de Mons présente des caractéristiques remarquables, notamment un grand nombre de façades classées dont celle de l’Hôtel de Ville (essentiellement des 17e et 18e siècles). Afin de renforcer ces qualités architecturales et d’accroître l’attractivité touristique de cet espace, des travaux ont été entrepris pour le traitement et l’équipement des façades, le Plan lumière (amélioration de la mise en lumière pour les bâtiments historiques et l´ensemble de la Grand-Place), la rénovation des bâtiments classés, le traitement de l’espace public de convergence des rues commerciales et l’aménagement des espaces contigus à la Grand-Place.
  • Le Musée des Beaux-Arts et anciens Abattoirs de Mons
    Ce projet a consisté à réaliser, au départ de deux immeubles existants de grande qualité, un centre d’expositions de longue durée où peuvent se tenir simultanément plusieurs expositions. Pour ce faire :
    - le Musée des Beaux-Arts a été requalifié en un musée permanent et une partie en salles d’expositions temporaires
    - le bâtiment des anciens Abattoirs a quant à lui fait l’objet d’une rénovation intérieure afin de pouvoir y organiser des expositions.
  • Le Quartier de la gare et le Centre d’Arts religieux
    Ce projet met en valeur des trésors d’arts religieux et des espaces publics du quartier de la gare ainsi que l’implantation d’un centre de congrès.  La chapelle de l’ancien couvent des Ursulines est restaurée pour y abriter une artothèque.
    Quant à la rénovation en profondeur du quartier de la gare, elle consiste en la revalorisation des façades et des voiries. Enfin, le Centre de congrès, dessiné par le célèbre architecte américain Daniel Libeskind (en collaboration avec le bureau montois H2A), répond à une demande croissante de professionnels.
  • Espace Grand-Place
    Il s’agissait d’achever la requalification urbaine de la Grand-Place de Mons et de ses alentours afin d’en accroître, grâce à l’implantation de cellules commerciales, la fréquentation et la création d’emplois. Diverses mesures ont été prises à cet effet : rénovation du Mont de Piété dédié à un centre d’interprétation du mythe de Saint-Georges, restauration de l’église Saint-Nicolas pour y accueillir des activités artistiques,organisation d’expositions de prestige, création d’un guichet unique d’informations touristiques et culturelles, réaménagement des voiries, traitement des façades, miseen lumière.
  • Les minières de Spiennes
    Situées à 6 km au sud-est de Mons et reconnues par l’Unesco depuis 2000, les minières de Spiennes s’étendent sur une superficie de 100 hectares. Ce lieu prisé par des visiteurs avertis du monde entier est l’un des sites préhistoriques de Wallonie en cours de fouille et visitable.
    Afin de renforcer l’accessibilité du site et permettre une visite sécurisée en sous-sol à un plus grand nombre de visiteurs, divers travaux ont été réalisés. Notamment l’aménagement des accès aux sites de fouilles, la création de deux parkings, la construction d’un pavillon d’accueil, l’implantation d’une signalétique, le balisage d’un chemin allant du parc du Waux-Hall, situé à l’entrée de la ville, aux sites archéologiques.
  • Le Quartier des Arts et de l’artisanat de création
    Le Carré des Arts et les anciens abattoirs constituent un pôle culturel à part entière de la ville de Mons. Le projet visait à implanter un incubateur d’entreprises axé sur le design à l’ancien mess des officiers mais également à réhabiliter le parc de la grande pêcherie (aménagement paysager et intégration d’oeuvres d’art), à réaménager les voiries et à réaliser un travail de requalification des façades et de mise en lumière du site.

L’attractivité de Mons s’est concrétisée par l’octroi de deux étoiles au Guide Vert Michelin (2011) pour sa Grand-Place et son Beffroi.

Pour en savoir plus : http://www.mons.be

Montants: 

Coût total 128.209.644,16 €
Part FEDER 54.365.736,77 €
Part autres pouvoirs publics 73.843.907,39 €

Mons